Pourquoi est-il essentiel de se reconnecter à ses émotions ?

Une des définitions des émotions issue de la psychologie est la suivante : « Les émotions sont caractérisées par des sensations physiques de plaisir ou de déplaisir correspondant à des modifications physiologiques en réponse à des stimuli environnementaux. » L’émotion ressentie va ensuite générer un comportement.

Les émotions de base identifiées sont la peur, la tristesse, la joie et le dégoût. Nous savons souvent tendance à penser que certaines émotions comme la joie sont positives et d’autre comme la colère sont négatives. Ainsi nous pouvons avoir une tendance à refouler les émotions que nous jugeons négatives.

Or chaque émotion représente un indicateur de ce qui se passe en nous et est positive à ce titre. J’aime beaucoup l’approche de Matthieu Ricard pour qui « les émotions sont positives dans la mesure où elles favorisent notre épanouissement, et négatives si elles minent notre bien-être. »

Émotion vient du latin emovere qui signifie ce qui met l’esprit en mouvement, au sens large. Ainsi, il apparaît essentiel d’apprécier les nuances et les motivations des émotions. Il n’y a pas de mauvaise émotion en soi, par contre l’usage qu’on en fait et leurs effets peuvent l’être.

La durée de vie d’une émotion est de 5 à 7 secondes, alors si elle se prolonge c’est parce nous avons remis une pièce… Et c’est en cherchant ce qui est à l’origine de de cela que nous allons mettre en lumière nos croyances et nos schémas qui influent inconsciemment sur notre vie.

CatégoriesCNV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *